ARTES Formations - Nantes, Lyon Toulouse

Le blog des formateurs

Entretien avec Jean-Claude Herry

Deux nouveautés au catalogue d'ARTES :

CONCEVOIR ET METTRE EN OEUVRE UNE DÉMARCHE RESPONSABLE DANS SON ORGANISATION
LE MANAGEMENT RESPONSABLE DES ÉVÉNEMENTS

Entretien avec Jean Claude Herry, consultant et formateur ARTES.

Le développement durable est devenu un enjeu de société qui se décline sous de multiples formes aussi bien sur le territoire que dans les organisations.
Tout le monde en parle et pourtant son utilité, ses applications et ses implications restent floues.
Afin de répondre spécifiquement à chacun, deux thématiques sont proposées : la première concerne tous les types d’organisations et la deuxième plus spécifiquement les organisations du secteur de l’événementiel.

Développement durable et management responsable des organisations : quelle est l’articulation entre ces deux notions ?

Le développement durable est un concept global de développement qui défend la possibilité pour les générations futures de « satisfaire leurs propres besoins ». Il suppose donc un engagement à toutes les échelles et dans tous les secteurs de la société pour un monde plus « durable » ou « soutenable ».

Si on se place au niveau d’une organisation ou d’une association, on va s’appuyer sur la notion de management responsable, ou de responsabilité sociétale qui est définie comme la responsabilité d’une organisation vis à vis des impacts de ses décisions et de ses activités sur la société et l’environnement.

Il s’agit, pour l’organisation, sur la base de principes éthiques, d’assumer la responsabilité de ses impacts et d’œuvrer pour amplifier ses impacts positifs et diminuer ses impacts négatifs. Cela passe par une réflexion approfondie sur son utilité sociale, son positionnement économique, ses valeurs, et induit la plupart du temps une transformation de son organisation.

Que veut dire, pour une organisation, "contribuer au développement durable" ?

Contribuer au développement durable, c’est, en tant qu’organisation, « prendre sa part » de la responsabilité globale d’un système de développement jugé « insoutenable ». Cette responsabilité, dont l’étendue est liée à l’étendue de son propre pouvoir d’agir, suppose d’analyser ses propres pratiques et d’imaginer des solutions nouvelles qui vont dans le sens d’un monde plus « durable ». Celles-ci sont élaborées avec ses parties prenantes (financeurs, salariés, fournisseurs, partenaires…) qui prennent ainsi en charge une partie de la responsabilité sur tel ou tel enjeu.

Pouvez-vous nous donner des exemples d’initiatives ?

Prenons l’exemple des transports du public sur un festival. Réduire les impacts environnementaux de ces transports suppose de travailler en étroite collaboration avec les collectivités et les organisations qui ont en charge la gestion des transports collectifs sur le territoire pour trouver des solutions. C’est ainsi qu’un certain nombre d’organisateurs de festivals passent des accords avec la ville, l’agglomération ou le Département pour mettre en place des navettes en bus, avec la Région pour offrir des tarifs spéciaux sur les TER et la SNCF pour des opérations nationales sur les TGV.

On voit également beaucoup d’entreprises s’ouvrir sur la société civile en développant des partenariats avec des ONG. Dans tous les cas, le fait de faire le point sur ses impacts sur toutes les dimensions du développement durable (sociale, économique, environnementale, culturelle) et de prendre en compte les besoins et les attentes de ses parties prenantes incite les organisations à imaginer des solutions originales qui leur apportent une forte valeur ajoutée.

A qui s’adressent ces formations ?

Ces formations concernent aussi bien les entreprises publiques ou privées que les associations de tous secteurs d’activité : culture, sport, loisirs, services. Elles s’adressent à toutes les personnes susceptibles d’être impliquées dans ce type de démarche et en particulier celles qui sont en responsabilité du management : les directeurs (trices), administrateurs, secrétaires généraux, régisseurs, chefs de service, chefs de projet, …

Quelle est la valeur ajoutée de ces formations ?

Ces formations permettent d’améliorer sa connaissance des enjeux du développement durable et des demandes de la société vis à vis des organisations de tous types. En sachant comment intégrer les nouveaux critères lors des réponses apportées aux appels à projets ou pour la présentation de tout nouveau projet, chaque participant saura répondra efficacement aux nouvelles attentes ou exigences explicites ou implicites de ses commanditaires.

Grâce à l’exploration, selon la formation choisie, des normes internationales ISO 26000 « Responsabilité sociétale des organisations » ou ISO 20121 « Systèmes de management responsable appliqués à l’activité événementielle », le participant se sera familiarisé avec des outils internationaux qui pourront constituer des guides pour faire progresser son organisation.

Ces formations permettent enfin à chaque participant de découvrir et d’expérimenter des outils de management qu’il pourra ensuite réinvestir dans son quotidien professionnel. Il sera ainsi mieux armé pour améliorer l’efficacité de don organisation aussi bien en interne que dans ses relations avec ses parties prenantes.

Comment se déroulent les formations ?

Le premier volet consiste à passer en revue les enjeux du développement durable et ses modalités de mise en œuvre : politiques publiques, nouvelles pratiques des entreprises, labels, normes, etc.

Dans un deuxième temps, la formation est organisée sous la forme d’ateliers de pratique qui permettent aux participants de travailler directement les différents volets de la mise en œuvre d’une démarche de responsabilité sociétale à partir de leurs propres expériences professionnelles.

Quels sont les outils sont proposés ?

Cette formation propose une méthodologie axée sur l’utilisation d’outils de management qui permettent de structurer les différentes étapes d’une démarche de responsabilité sociétale : état des lieux de sa responsabilité, fixation d’objectifs mesurables, élaboration de plans d’actions, suivi des indicateurs, maîtrise opérationnelle, évaluation de la démarche et amélioration continue.

Que pourront envisager les participants à l’issue des formations ?

Chaque participant, selon sa position dans l’organigramme, sera capable d’initier lui-même ou de proposer à sa direction une méthodologie concrète de mise en œuvre d’une démarche de responsabilité sociétale. Il pourra devenir le moteur de l’intégration du développement durable dans son organisation.

 

Vous êtes ici :

© 2005-2018 ARTES Formations - FAZHAN Formations
16 rue Fouré - 44000 NANTES - Tél. 02 40 20 35 35

Ce site ne collecte aucune donnée personnelle sans votre consentement préalable.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité - En savoir plus

J'ai compris

Nous utilisons les technologies standard de l’Internet nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de ce site. Cela veut dire que, de fait, nous collectons et stockons des informations, mais par défaut ce sont des informations anonymes et qui ne sont stockées que le temps de votre visite.

Par exemple nous détectons le type de navigateur que vous utilisez pour que notre serveur vous délivre la page la mieux optimisée, ou nous déponsons un cookie de session pour assurer la sécurité de votre navigation.

Evidemment, si vous vous inscrivez à l’un de nos services (mailing liste, espace personnel, etc.), ou que vous nous contactez, nous vous demandons des données personnelles.
Pour savoir comment nous les gérons ou comment exercer vos choix, consultez notre Politique de confidentialité.